À propos

 

Alice Santini s’est rendue en Haïti fin 2014, cinq ans après le séisme qui a ravagé l’île, suscitant une émotion internationale et une collecte de dons sans précédents. Elle part explorer les banlieues de Port-au-Prince avec deux membres haïtiens de l’organisme à but non lucratif Entrepreneurs du Monde et fait un périple par la route et les airs au Cap Haïtien.

 

Elle a retiré de ses rencontres un présent sombre aux volontés déterminées. Elle gardera de cet hiver, les souvenirs d’une langue puissante et politisée, l’inquiétude des eaux stagnantes devenues foyers à choléra et la conscience que si en Occident les gens aisés roulent en Porsche, en Haïti, ils possèdent des fenêtres vitrées. Elle a marché dans ces rues où les expatriés ne se déplacent qu’en 4×4, et s’est assise aux cafés des habitants plutôt que dans les hôtels réservés aux Occidentaux.

Début 2015 , le fruit de sept mois de manifestations ininterrompues aboutit enfin: les Haïtiens réussiront à renverser un gouvernement dont le remplacement est – deux ans et un typhon plus tard – à ce jour à peine en place.

 

Exposition soutenue et financée par

Scroll to top